aller à la messe.pdf
Document Adobe Acrobat 81.9 KB

la messe

pour quoi faire ? 

  

« II n'y a pas de plus grand amour que

de donner sa vie pour ceux qu'on aime. »

Évangile de Jean 15,13 

 

 « Dieu a tant aimé les hommes

qu'il leur a donné son Fils unique, afin que tout homme qui croit en Lui ne périsse pas,

mais ait par Lui la vie éternelle. »

Évangile de Jean 3,16 

 

 « Je suis le pain vivant descendu du ciel.

Qui mangera ce pain vivra à jamais »

Évangile de Jean 6,53-54 

 

 « Si vous ne mangez pas la chair du Fils

de l'homme et ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Qui mange ma chair

et boit mon sang a la vie éternelle. »

Évangile de Jean 6,55-56 

 

 « Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés »

Évangile de Luc 6,37 

 

 « Voici mon commandement: aimez-vous

les uns les autres comme je vous ai aimés »

Évangile de Jean 15,12 

  

QUESTIONS SUR LA MESSE

 

Pourquoi aller à la messe ?

 

La raison de la venue de Jésus dans notre monde, c'est sa volonté de nous rencontrer vraiment et de nous faire partager sa vie en Dieu. La messe est l'actualisation (continuation aujourd'hui même) de l'offrande de la vie du Christ sur la croix. C'est en communiant à l'Eucharistie que les fidèles peuvent participer, par leur prière et par la foi, au sacrifice du Christ qui a donné sa vie pour notre salut.

 

Pourquoi ne pas se contenter de prier Dieu chez soi ?

 

La messe est le rendez-vous auquel nous invite le Christ. Elle est le moment le plus précieux de la vie communautaire des chrétiens. Le salut offert par le Christ s'adresse à chacun d'entre nous individuellement mais également à la grande famille des hommes collectivement. Notre vie spirituelle ne peut s'épanouir que dans la communauté de l'Église.

La messe est alors source de vie pour nous, car le sacrifice de Jésus est le moyen que Dieu a choisi pour nous donner la vie surnaturelle, la vie divine. Par l'Eucharistie notre coeur est transformé véritablement, à la seule condition que nous acceptions vraiment d'adhérer au cœur du Christ.

 

La messe n’est qu’un rite fait

de symboles.

 

A la messe, il ne s'agit pas de symboles, mais d'une présence réelle : celle du Christ, c'est là un des points les plus importants de la doctrine catholique : les paroles : « Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang » produisent vraiment ce qu'elles disent : c'est réellement le corps glorieux du Christ qui est présent sous chacune des deux formes eucharistiques : le pain et le vin que Jésus-Christ transforme en son corps et en son sang.

 

Je n’aime pas aller à la messe

parce que j’y rencontre des personnes

que je n’aime pas.

 

Acceptons de nous laisser transformer par le Christ et nous pourrons nous défaire de nos égoïsmes. Nous verrons les autres avec le regard même de Jésus qui s'est livré pour tous les hommes.

 

 

Le déroulement de la messe

La préparation pénitentielle : elle se propose d'aider les fidèles à reconnaître leur condition de pécheurs au début de la messe.

 

La liturgie de la Parole : elle est liée étroitement

à la liturgie eucharistique, car dans l'une c'est Jésus qui se donne par sa Parole, et dans l'autre, il se donne ensuite par son Corps.

C'est pourquoi l'annonce de la Parole de Dieu est la meilleure préparation au sacrifice eucharistique. L'homélie du prêtre vient ensuite aider les fidèles à méditer la Parole de Dieu.

 

L'offertoire : le prêtre offre la pain et le vin qui deviendront, après la consécration, le Corps

et le Sang du Christ, et les fidèles apporteront aussi leur offrande qui n'est pas seulement

une participation matérielle mais surtout l'offrande d'eux-mêmes.

 

La prière eucharistique et la consécration :

par le prêtre qui agit en lieu et place du Christ,

le Christ va se rendre vraiment présent en son Corps et en son sang.

En présence du Corps et du Sang et par eux,

le prêtre intercède en notre nom pour

les grandes intentions du monde.

 

La Communion : sommet de la vie chrétienne, nous nous préparons à la communion en disant le Notre Père. En mangeant le Corps du Christ et en buvant son Sang, nous accueillons la vie de Dieu en notre corps.

 

L’envoi : c'est le moment de remercier

le Seigneur de s'être donné à nous, et aussi

de renouveler nos résolutions pour mener une vie chrétienne plus intense et plus authentique, avant d'aller porter au monde la joie du Christ.